CCAC Provincial Boundary Map

RECHERCHE PAR CODE POSTAL

Pour trouver votre région, entrez votre code postal.

Rechercher




Priorité aux patients : proposition présentée par le conseil d’administration du CASC de Champlain

Survol

Le conseil d'administration du CASC de Champlain est très favorable à toute réforme des soins de santé destinée à renforcer les soins aux patients. Pour que le système de soins de santé soit hautement fonctionnel, il lui faut un réseau de services de première ligne solide, efficient, bien intégré et doté de ressources suffisantes. Nos nombreux partenaires du système comptent sur des services de première ligne solides afin de s'acquitter de leurs mandats respectifs. Fait encore plus important : il en va de même pour nos patients.

Nous sommes donc fortement encouragés par l'engagement démontré envers nos patients ainsi qu'envers l'amélioration de l'intégration du système et de la qualité des soins, et avons bon espoir que les changements qui s'opéreront s'attaqueront sérieusement et véritablement aux problèmes concrets tout en exploitant les possibilités qui sont offertes.  

Ce qui nous préoccupe avant tout c'est la population à qui nous fournissons des services. Cette population a considérablement changé au cours des dernières années. Nos patients sont atteints de troubles de plus en plus complexes, sont plus vulnérables, souvent isolés et fortement dépendants — et souhaitent rester chez eux le plus longtemps possible. Pour répondre à ce besoin, nous croyons qu'il faut se pencher sur des problèmes fondamentaux afin que la transformation du système soit réussie et se traduise en bout du compte par une meilleure expérience de soins par les patients.

Un changement structurel à lui seul ne permettra pas de régler les nombreux enjeux pour la population ontarienne. Opérer un changement structurel sans se pencher sur les questions de fond ne fera que déplacer le problème. S'appuyant sur notre vaste expérience collective à titre de membres du conseil d'administration responsables des soins à domicile et communautaires, la présente proposition décrit les points à considérer, les contraintes et les lacunes importantes qui auront une incidence sur nos patients. Nous entendons continuer à collaborer avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD) et notre Réseau local d'intégration des services de santé (RLISS) pour veiller à ce que cette réforme accorde véritablement la priorité aux patients.

Nous sommes convaincus qu'en acceptant un nouveau mandat et en assumant de nouvelles responsabilités, le RLISS lui-même devra faire l'objet d'une restructuration tant sur le plan de la gouvernance que de la gestion. Ainsi, tout au long du document, nous nommerons le nouvel organisme régional Nouvelle entité régionale (NER).

La présente proposition met en évidence trois questions importantes et interdépendantes dont il faudra tenir compte dans le cadre de la réforme des soins à domicile et communautaires :

  1. Garder les patients aux besoins de plus en plus complexes à la maison

  2. Moderniser le modèle de prestation de soins à domicile et communautaires

  3. Élaborer une stratégie favorisant la durabilité de la croissance

Pour lire le rapport >