CCAC Provincial Boundary Map

RECHERCHE PAR CODE POSTAL

Pour trouver votre région, entrez votre code postal.

Rechercher




Le programme de soins des lésions cérébrales acquises du CASC de Champlain : mettre les gens en lien avec les soins

« Pour améliorer la vie des gens souffrant d'une lésion cérébrale acquise. »

OTTAWA - La vie de Ken Rekowski a changé en l'espace d'un instant. Il y a quatre ans, il a subi un accident qui lui a laissé de graves lésions cérébrales ainsi que des blessures au côté droit. Aujourd'hui, le résidant de Renfrew de 42 ans se déplace en fauteuil roulant, mais il fait régulièrement des progrès grâce à un nouveau programme offert par le Centre d'accès aux soins communautaires (CASC) de Champlain.

Les lésions cérébrales acquises (LCA) sont le résultat d'une blessure subie par le cerveau suite à un incident traumatique ou non après la naissance. Bien qu'environ 44 personnes soient victimes d'une LCA en Ontario chaque jour, les chiffres à Champlain sont encore plus élevés que la moyenne provinciale : 2,2 LCA par 1 000 personnes en 2009-2010. On estime que 1,5 million de Canadiens vivent présentement avec une LCA.

Or, afin de souligner le mois national de sensibilisation aux LCA, le CASC de Champlain est heureux de mettre en lumière la réussite de son programme de soins des LCA ainsi que le travail indispensable de gens comme Suzanne McKenna.

Travaillant à l'admission au programme et à la navigation au sein du réseau, Mme McKenna met en lien les personnes ayant subi une LCA avec les soins dont elles ont besoin pour mener une meilleure vie. Depuis son entrée en poste en octobre 2011, elle a aiguillé 120 personnes vers des services spécialisés et de soutien appropriés.

« En offrant un point d'accès unique, les navigateurs comme moi guident les survivants cérébro-lésés et leurs aidants qui ne savent souvent pas où chercher les services dont ils ont besoin alors qu'ils traversent une période difficile de leur vie », d'expliquer Mme McKenna.

Kareen Rekowski, la soeur jumelle de Ken, est reconnaissante pour le soutien qu'a reçu son frère grâce au programme, et plus particulièrement pour la façon dont Suzanne McKenna a changé la vie de Ken.

« Avant de rencontrer Suzanne, on a eu du mal à trouver les bons services pour Ken. On a eu beaucoup de difficulté. Mais en juin 2012, on a fait sa connaissance à l'hôpital, et elle a aussitôt aiguillé Ken vers le centre NeuroGym Rehabilitation, à Ottawa. Il peut maintenant se tenir debout pendant plus longtemps, et il fait beaucoup de progrès. Il entretient de bons espoirs. »

Les LCA sont souvent considérées comme une maladie silencieuse puisque les symptômes sont souvent invisibles aux yeux des gens. Troubles cognitifs, perturbations de l'humeur ou problèmes physiques, les conséquences d'une lésion cérébrale affectent non seulement la personne l'ayant subie, mais aussi sa famille et tout son entourage.

« Une lésion cérébrale, ça ne change pas seulement la vie de la victime, ça change celle de tous ceux qui gravitent autour. Améliorer la vie des personnes cérébro-lésées, de leur famille et de leurs aidants, voilà le but de mon travail », affirme Mme McKenna.

Des ressources dans le domaine des soins des LCA, dont un guide informatique sur les services de soins de santé primaires, sont présentées sur le site

lignesantéChamplain.ca. Cette page permet une recherche « à guichet unique » parmi tous les services et programmes de soutien visant les LCA offerts dans la région, en plus de donner les coordonnées pour joindre les services d'admission et de navigation.

À propos du CASC de Champlain

Le Centre d’accès aux soins communautaires (CASC) de Champlain, l’un des plus grands organismes de services de santé de l’Est de l’Ontario, assure la prestation de soins à la population d’un territoire s’étalant sur plus de 18 000 km2. Tous les ans, le CASC de Champlain aide des clients dans divers milieux qui ont des blessures, des maladies ou des complications liées à l’âge ou à une incapacité, en leur facilitant l’accès à des renseignements, à des services communautaires et à d’autres ressources. Nos équipes de coordination des soins aident à élaborer, pour des clients de tous les âges, des plans de soins qui sont axés sur le maintien de l’autonomie et de la dignité, à domicile comme au sein de la communauté.