La coordonnatrice de soins du CASC de Mississauga Halton en poste à l’hôpital rend visite à Maria dans sa nouvelle résidence, un foyer de soins de longue durée à Mississauga.

 

Maria Daponte, âgée de 85 ans, a une multitude de problèmes de santé, y compris une insuffisance cardiaque congestive, une maladie du rein, le diabète, la dépression, de l'anxiété, de l'hypertension, une discopathie dégénérative, de l'arthrite, une mobilité réduite, un trouble cognitif léger et des problèmes de thyroïde.  

Depuis le décès de son mari, il y a 16 ans, Marie a vécu avec la famille de sa fille. Toutefois, il est devenu de plus en plus difficile pour Maria de se déplacer et elle tombait plus souvent. Les chutes figurent parmi les risques les plus importants chez les personnes âgées et une chute grave peut entraîner une hospitalisation. C'est ce qui est arrivé à Maria : elle est tombée en pleine nuit et elle ne pouvait pas se relever. Sa famille a appelé le 9‑1-1 et Maria est allée à l'hôpital, où elle a passé plusieurs mois. 

La coordonnatrice de soins du CASC de Mississauga Halton en poste à l'hôpital, Betty Vieira, travaille à l'Hôpital Credit Valley, partenaire du Centre de santé Trillium. Elle s'est entretenue avec Maria et sa famille afin d'évaluer les besoins de Maria en matière de soins. Infirmière autorisée comptant plus de 20 années d'expérience, y compris dans les hôpitaux et les foyers de soins de longue durée, Betty interagit directement avec l'équipe multidisciplinaire de l'hôpital. Pendant que Maria était à l'hôpital, Betty a expliqué les choix qui s'offraient à Maria dans le cadre du programme Chez soi avant tout (le programme Attendre chez soi figure parmi les services offerts sous l'égide de ce programme). Elle les a également renseignés sur les soins de longue durée et les services de soutien communautaire.   

Maria a fait l'objet d'une évaluation, comme d'autres personnes âgées, pour que Betty puisse dresser un plan de soins personnalisés et déterminer les services nécessaires pendant une période limitée pour qu'elle puisse retourner chez elle en toute sécurité, puis décider où elle veut vivre à long terme. Le programme Attendre chez soi permet aux patients de prendre, sans se presser, cette décision qui changerait leur vie, et ce, dans un milieu familier plutôt que dans un milieu hospitalier stressant.  

À son retour à la maison, Maria a reçu la visite d'une coordonnatrice de soins du CASC de Mississauga Halton, qui a évalué son état de santé. La coordonnatrice de soins a passé le plan de Maria en revue et a discuté avec cette dernière de ses besoins et de ses préoccupations en matière de santé. Maria trouvait qu'il lui était difficile de vivre chez elle. Avant, elle aimait bien participer à un programme de jour pour adultes, mais il lui était de plus en plus difficile de sortir en raison de ses nombreux problèmes de santé.

Maria a décidé qu'elle aimerait s'installer dans un foyer de soins de longue durée en raison du déclin de sa santé. De plus, elle avait pris soin de ses vieux parents et ne voulait pas imposer un tel fardeau à la famille de sa fille.

La coordonnatrice de soins de Maria a guidé les membres de la famille de cette dernière le long du processus de demande de placement dans un foyer de soins de longue durée et les a aidés à remplir les formulaires nécessaires.

Trois semaines après son retour de l'hôpital, Maria a reçu une offre de placement de son foyer de premier choix. Elle est maintenant installée dans sa nouvelle résidence; elle participe aux activités quotidiennes et s'est fait de nouveaux amis. Elle est très reconnaissante des soins qu'elle a reçus de l'équipe de soins du CASC de Mississauga Halton.

Le parcours menant aux soins de longue durée varie d'un patient à l'autre. Bon nombre de personnes âgées peuvent, grâce au soutien nécessaire, vivre chez elles en toute sécurité et confortablement sans jamais en arriver aux soins de longue durée. Pour d'autres, l'évolution d'une maladie ou d'une déficience aboutit à la prise de la décision difficile de présenter une demande de placement dans un foyer de soins de longue durée, décision que Maria a prise.  

Fatima Daponte-Conway, fille de Maria, raconte son expérience avec le CASC de Mississauga Halton : « J'ai vécu une expérience très positive. Ma mère a reçu des soins du  CASC de Mississauga Halton pendant plusieurs années. Elle vit maintenant dans un foyer de soins de longue durée et elle y est très heureuse. »