CCAC Provincial Boundary Map

RECHERCHE PAR CODE POSTAL

Pour trouver votre région, entrez votre code postal.

Rechercher




Amener les soins au domicile – Le point de vue du DG

​​Amener les soins au domicile, le rapport du Groupe d'experts sur l'examen des soins à domicile et en milieu communautaire présidé par la Dre Gail Donner, a été publié le jeudi 12 mars. L'automne dernier, ce groupe d'experts a mené une large consultation auprès de patients et de leurs familles et a reçu les soumissions de divers fournisseurs de soins et parties prenantes, dont le CASC du Nord-Est et plusieurs de ses partenaires dans le système de santé. Je vois ce rapport comme une occasion sérieuse de renforcer les soins à domicile et dans la communauté, que le ministre Hoskins a déjà reconnus comme une pierre d'assise du système de soins de santé de l'Ontario. Nous ne sommes certainement pas le seul fournisseur de ces soins, mais en ce qui nous concerne, plusieurs des recommandations formulées dans le rapport sont le reflet d'initiatives déjà en cours dans le Nord-Est.  

Par exemple, le rapport recommande que les fournisseurs de soins de santé qui préparent des plans de soins devraient tenir compte non seulement du patient et de ses aidants, mais aussi de la famille, des amis, des voisins ou d'autres personnes ayant un rôle dans les soins. Nous sommes d'accord. Plusieurs membres de notre personnel de coordination des soins travaillent souvent aux côtés d'équipes multidisciplinaires dans les hôpitaux et les équipes de santé familiales pour s'assurer que les patients et les membres de la famille participent activement à la prise de décisions au sujet des soins nécessaires.  

Le rapport affirme que sept heures de soins assurés par des aidants informels sont fournies proportionnellement à chaque deux heures de soins formels, puis il discute de façons d'amener le système à mieux soutenir ces soins bénévoles par l'éducation, la formation et la connaissance des ressources publiques et privées disponibles pour leur venir en aide. Le CASC du Nord-Est reconnaît et remercie formellement les efforts des aidants informels grâce à son programme « Nos héros à la maison » et nous continuerons de réclamer plus de ressources pour soutenir la santé et le bien-être des patients de même que leurs aidants. 

Pour moi, un fait saillant de ce rapport est cette affirmation : « Le coordonnateur des soins joue un rôle essentiel dans la prestation de soins axés sur le client et la famille. » Nous savons que l'expérience et l'expertise nécessaires à la coordination et à la prestation de soins à domicile et dans la communauté se retrouvent dans les Centres d'accès aux soins communautaires. Le rapport reconnaît que les CASC doivent avoir des ressources adéquates pour bien répondre aux nombreux rôles nouveaux qu'on leur a demandé d'assumer.  

Les recommandations mises de l'avant dans ce rapport ne sont pas surprenantes ― tous les partenaires du système comprennent qu'il reste beaucoup de travail à faire si nous voulons vraiment un système bien coordonné et axé sur le patient. Je crois que les CASC ont un rôle clé à jouer pour donner suite à plusieurs de ces recommandations en visant ultimement à fournir aux patients et à leurs familles les soins qu'il leur faut, au bon moment et au bon endroit. Nous ne pourrons pas transformer le système en un seul jour, mais les petits pas mènent souvent aux grandes avancées.  

Richard
Richard Joly, DG
CASC du NE