CCAC Provincial Boundary Map

RECHERCHE PAR CODE POSTAL

Pour trouver votre région, entrez votre code postal.

Rechercher




Mise à jour sur l’analyse de la capacité de collaboration


Plusieurs d’entre vous savent que le Centre d’accès aux soins communautaires du Nord-Est a fait l’objet d’un processus d’analyse de la capacité de collaboration (ACC) assez approfondi de février à juin 2014. Ce processus a mené au développement d’un plan d’amélioration fondé sur les 16 recommandations mises de l’avant dans le rapport final. Un message que nos partenaires nous ont fait très clairement entendre est la nécessité d’améliorer les communications avec le CASC du Nord-Est. Nous espérons que ce nouveau bulletin et notre liste de contacts simplifiée « Qui joindre » seront un bon début en ce sens. Nous entretenons activement le dialogue au sujet de plusieurs initiatives variées avec nos partenaires partout dans la région. Le projet d’avis électroniques et la recherche sur les nouveaux modèles de prestation de services dans les communautés rurales sont deux bons exemples de cela. Nous avons aussi remporté nos premiers succès pour d’autres aspects de notre plan d’amélioration pluriannuel. Pour en savoir plus...

L’analyse de la capacité de collaboration a incité le CASC du Nord-Est à faire preuve de créativité et à chercher des solutions innovatrices aux défis que nous connaissons. Grâce à nos relations de travail étroites avec nos partenaires des soins de santé, nous avons déjà atteint les jalons suivants :

SOINS AXÉS SUR LE PATIENT

Une initiative dont nous sommes particulièrement fiers est notre programme de soins des plaies axé sur le patient. En adoptant des traitements innovateurs fondés sur les pratiques exemplaires, nous aidons nos patients à guérir chez eux beaucoup plus rapidement et nous constatons une diminution correspondante du nombre de visites du personnel infirmier.

COMPARATEURS PROVINCIAUX

Les résultats du deuxième trimestre de 2014-2015 dans le survol provincial du RLISS indiquent que le pourcentage de patients ayant des besoins élevés et très élevés qui entrent dans les foyers de soins de longue durée est resté stable à 84 %. Ce résultat est légèrement plus élevé que la moyenne provinciale. Cela signifie que les patients reçoivent du soutien dans la communauté, demeurent plus longtemps chez eux et font la transition vers un foyer de soins de longue durée seulement lorsque le CASC du Nord-Est et/ou les autres ressources communautaires ne sont plus en mesure de répondre à leurs besoins.

comments powered by Disqus