CCAC Provincial Boundary Map

RECHERCHE PAR CODE POSTAL

Pour trouver votre région, entrez votre code postal.

Rechercher




Établir d’importants « Premiers liens »

D'ici l'an 2020, on estime qu'un quart de million de personnes en Ontario seront atteintes de la démence sous une forme ou une autre. Voilà pourquoi les partenariats du CASC avec des fournisseurs de services comme la Société Alzheimer sont d'une importance cruciale pour fournir aux patients et à leurs aidants le soutien qu'il leur faut, tant à domicile que dans la communauté.

Récemment, le personnel de coordination des soins et d'autres membres du personnel des bureaux du CASC à North Bay et à Sudbury ont assisté à une présentation éclairante de Diane Windsor, la coordinatrice du programme Premier lien de la Société Alzheimer à Sudbury, qui fournit aux patients atteints de démence le « premier lien » vers l'éventail des programmes et des services de la Société Alzheimer. Après cette présentation, le groupe a pris part à une discussion interactive portant sur les façons dont le CASC et la Société Alzheimer pourraient collaborer plus étroitement, que ce soit pour l'évaluation et la recommandation de cas ou la prestation de soins de qualité aux personnes atteintes de démence.

Selon Diane Windsor, qui était autrefois une gestionnaire du personnel infirmier dans les unités de soins complexes et de soins à la démence de l'Hôpital régional de North Bay, les patients atteints de démence se présentent deux fois plus souvent dans un service d'urgence et sont deux fois plus souvent hospitalisés. Que ce soit par l'orientation vers les ressources du système, l'éducation, les services de répit et d'autres programmes de soutien, la Société Alzheimer fournit de l'aide aux patients atteints de démence ainsi qu'à leurs aidants. Actuellement, plus de 5 000 personnes atteintes d'une forme ou l'autre de la démence reçoivent ces services dans les régions de Sudbury et de North Bay.

« Nous cherchons à établir des relations de travail collaboratives et à établir d'autres liens et partenariats avant que la situation devienne encore plus étendue dans le Nord », dit Diane Windsor.

Les coordonnatrices de soins du CASC Kim Dénommée et Gina Charbonneau ont assisté à cette rencontre.

« Je recommande souvent des patients aux programmes de la Société Alzheimer. Ça me réconforte dans mon rôle de coordonnatrice parce que je sais que mes aidants apprennent à gérer les comportements et les défis et à répondre aux nombreux changements qui se produiront. Ils ont d'excellents programmes qui sont parfois très innovateurs et très appréciés, comme le programme de musique thérapeutique et d'autres thérapies offertes sur iPod », explique Kim Dénommée.

Gina Charbonneau renchérit : « Les programmes comme Premier lien ont une importance vitale en tant que porte d'entrée. Quand je soupçonne qu'un patient manifeste des signes de démence et qu'il aura besoin de soutien, je sais que je peux soumettre la recommandation et m'attendre à recevoir une évaluation cognitive dans les cinq jours qui suivent. C'est une partie importante du cercle des soins. »

Ces deux infirmières témoignent aussi de l'avantage que procurent les relations de travail étroites pour la coordination des visites afin que les patients et les aidants ne soient pas bombardés d'informations et surchargés par les évaluations. La discussion a indiqué que d'éventuelles améliorations à apporter au partenariat pourraient inclure la simplification des processus d'admission, d'évaluation et de dépistage, ainsi qu'une meilleure mise en commun des informations sur les services qui sont disponibles, qu'on pourrait offrir ou qui sont déjà en place.

Diane Windsor est enthousiaste à l'égard des possibilités de partenariat. « Cette série de rencontres éducatives est un bon commencement. »

Le programme Premier lien est disponible actuellement à Sudbury et à North Bay. Pour de plus amples renseignements, communiquez avec Diane Windsor à Sudbury au 705-524-2024, poste 238 ou Ashleigh Milne à North Bay au 705-495-4342, poste 327.