CCAC Provincial Boundary Map

RECHERCHE PAR CODE POSTAL

Pour trouver votre région, entrez votre code postal.

Rechercher




Jumeler les ressources aux cas recommandés

​Le CASC du Nord-Est reçoit environ 50 % de toutes les recommandations de cas des hôpitaux, donc il est important de concentrer nos ressources sur l'étape cruciale qu'est la transition entre les soins actifs et les fournisseurs de soins communautaires. La mise en œuvre du projet de « Jumelage entre les ressources et les cas recommandés » du CASC – le projet JRCR, qu'on appelle aussi « recommandations électroniques » – montre comment la technologie innovatrice peut aider à rehausser la qualité des soins aux patients en harmonisant ces transitions grâce à l'amélioration de la collaboration et de la communication entre les organismes.

« Vu la grande quantité d'informations relatives aux recommandations de cas qui circulent entre les hôpitaux et le CASC, la question à l'esprit de tous les partenaires est : Comment pouvons-nous bien assurer que ces informations sont communiquées avec précision et transmises de façon sécurisée? », dit Kerby Audet, directrice de la coordination des soins au CASC. « Mais au-delà de cette préoccupation, nous voyons qu'un dossier de patient électronique nous donne aussi des possibilités d'utiliser ces informations pour améliorer les soins aux patients. » Lire la suite...

Dès le début, la vision du projet JRCR était de soutenir cette communication cruciale grâce à la mise en œuvre du service de recommandations électroniques dans les 24 hôpitaux du Nord-Est. Pour cela, il a fallu un effort collaboratif non seulement à l'échelle régionale, mais partout en province, avec la participation de plus de 250 personnes au sein d'organismes comme cyberSanté Ontario, les RLISS, le Réseau du Nord-Est de l'Ontario (NEON), les hôpitaux, l'Association des CASC de l'Ontario (ACASCO), les pharmacies, les organismes fournisseurs de services et notre propre CASC. De plus, Horizon Santé-Nord, le Centre de santé de Manitoulin et l'Hôpital régional / Centre de santé d'Espanola, par l'entremise de NEON, ont accompli un précieux travail de développement dans le cadre du projet pilote initial.

L'initiative de JRCR a mené à des réalisations pionnières, y compris une entente de protection de la confidentialité des renseignements des hôpitaux qui s'applique à plusieurs plateformes et qui englobe la recommandation de cas par voie électronique, les avis électroniques et le Portail des partenaires de la santé. Développée dans le nord-est de l'Ontario et ensuite adoptée comme la nouvelle norme provinciale, cette entente a créé un processus plus efficace pour l'examen et l'approbation des ententes de confidentialité de chaque hôpital lorsque un hôpital se joignait à ces nouvelles plateformes technologiques électroniques. L'ACASCO et les hôpitaux ont aussi travaillé de concert pour rehausser la norme provinciale JRCR pour les communications entre les soins actifs et les CASC, de manière à permettre de transférer des directives médicales des hôpitaux et de les intégrer dans le système de dossiers de patients des CASC.

Le personnel de première ligne de multiples organismes a pris part à d'importants efforts d'amélioration de la qualité qui ont mené au développement, à la standardisation et à l'amélioration de plusieurs processus institutionnels régionaux, comme les recommandations de cas de patients nouveaux et existants, la mise à jour des renseignements des recommandations de cas et l'annulation des recommandations de cas. Tous ces efforts ont soutenu l'intégration des systèmes et des services, l'accès aux informations en temps opportun, l'uniformisation grâce à la standardisation et le resserrement des liens entre les partenaires. Évidemment, le but ultime est d'améliorer les soins aux patients en réduisant les duplications et les erreurs, d'améliorer la sécurité des renseignements personnels sur la santé et de soutenir un délai de réponse rapide entre le moment de la réception d'une recommandation de cas, l'évaluation du cas et l'admission au service.

La capacité de fournir des soins virtuels a aussi fait un grand pas en avant, car le JRCR donne les moyens d'analyser proactivement les informations du patient afin de déceler des risques pour la santé et d'aviser les fournisseurs de soins de santé lorsqu'on constate des problèmes en fonction de critères établis pour les déterminants de la santé.

« Le JRCR donne aux partenaires plus de possibilités de travailler ensemble pour développer des solutions nouvelles et innovatrices pour améliorer les transitions des patients », dit Leander Gillard, gestionnaire de projet CASC. « Un exemple de cela est l'extension de la recommandation de cas par voie électronique pour inclure les soins primaires et d'autres partenaires du système, comme la santé mentale communautaire, les organismes fournisseurs de services et d'autres fournisseur de soins qui pourraient profiter de l'utilisation des informations des recommandations de cas via le Portail des partenaires de la santé. »

Des possibilités se présentent aussi pour les échanges de connaissances avec d'autres CASC afin de soutenir la mise en œuvre de leurs propres systèmes de JRCR. Le CASC du Nord-Est et son personnel chevronné travaillent volontiers et de très près avec tous les partenaires afin de soutenir l'expansion du JRCR dans l'ensemble du système de soins de santé de la province.