CCAC Provincial Boundary Map

RECHERCHE PAR CODE POSTAL

Pour trouver votre région, entrez votre code postal.

Rechercher




Un partenariat qui améliore l’expérience des patients

En 2012, les conseils d'administration du CASC du Nord-Est et du Centre régional de santé de North Bay ont tenu une réunion conjointe pour discuter de possibilités de coopération et de collaboration. Chaque année depuis, ces deux organismes ont renouvelé leur protocole d'entente qui établit les modalités de la relation de travail des deux organismes, leur engagement conjoint envers l'amélioration de la prestation des services aux patients et le choix de paramètres spécifiques, mesurables et atteignables pour l'année, qui font l'objet de rapports soumis aux deux conseils.

Cette entente a déjà mené à des succès dans le domaine de la planification intégrée des congés d'hôpitaux, qui ont eu pour résultat une forte diminution de la durée du séjour des patients en attente de soins de longue durée. Un but commun qui avait été fixé pour 2015 était de fournir dans les meilleurs délais les recommandations de cas et les évaluations de patients afin d'améliorer les transitions des patients et la planification des soins. L'évaluation récente de ces cibles indique que la collaboration a entraîné de nouvelles améliorations.

En vertu de cette nouvelle initiative, la cible établie pour le CASC du Nord-Est était une amélioration de 10 % en ce qui concerne le nombre d'évaluations de patients hospitalisés accomplies dans le délai établi pour les évaluations prioritaires, tandis que la cible du Centre régional de santé de North Bay était une amélioration de 10 % en ce qui concerne le nombre de recommandations de cas de patients hospitalisés pour lesquels un préavis de congé a été fourni plus de 24 heures d'avance.

Il existe une relation étroite entre ces deux paramètres. Si les fournisseurs de soins de santé dans la communauté ne reçoivent pas un préavis suffisant de la date de congé d'hôpital d'un patient, ils ne seront peut-être pas en mesure de fournir des visites au moment où elles sont nécessaires ou de livrer l'équipement ou des fournitures à temps, ou ils pourraient devoir retarder des évaluations prévues pour d'autres patients. En revanche, lorsque les patients n'obtiennent pas leur évaluation et leur congé d'hôpital en temps opportun, les temps d'attente au service d'urgence peuvent commencer à s'allonger, les unités des malades hospitalisés peuvent devenir bondées, puis le cycle recommence.

« Ensemble, nous nous sommes engagés à déterminer les endroits où nous pourrions améliorer les transitions des patients », dit Kerby Audet, directrice de la coordination des soins. « Dans un système de soins, si une composante se déraille, l'effet se fait sentir ailleurs. Les soins actifs doivent créer de la capacité et nous devons les aider à le faire, ce qui nécessite une approche systémique des solutions et le travail de tous les partenaires en collaboration. »

Anna Bullock, gestionnaire de la coordination des soins, et son équipe du CASC à North Bay ont travaillé de près avec leurs collègues du Centre de santé régional de North Bay pour tenir des séances d'éducation conjointes et des réunions de leadership bihebdomadaires. Les deux équipes surveillent les paramètres de façon continue et des ressources supplémentaires ont été consacrées à cet effort.

Le résultat? Les recommandations de cas de patients hospitalisés avec un préavis de congé de plus de 24 heures ont dépassé la cible établie de 10 %; il s'agit donc d'une amélioration de 20 % par rapport aux données de référence. Entre-temps, le CASC du Nord-Est a aussi dépassé sa cible de 10 % pour les évaluations de patients hospitalisés menées dans les délais pour les cas priorisés. 

« Ce succès découle directement de l'application d'une approche méthodique et assurée pour résoudre un problème complexe, dit Audet. Les soins de santé ne sont jamais simples et il y a toujours des facteurs externes qui agissent sur les efforts. Mais en gardant les soins axés sur le patient à l'avant-plan et en constatant et en isolant des problèmes qu'il faut aborder un par un, nous pouvons améliorer notre façon de travailler ensemble et ainsi améliorer les soins fournis aux patients. »

Bien que cette initiative soit particulière à North Bay, de semblables efforts de collaboration sont en cours dans les hôpitaux partout dans le Nord-Est. Le CASC et ses partenaires des soins actifs déterminent les priorités locales qui correspondent aux défis spécifiques de chaque communauté.