CCAC Provincial Boundary Map

RECHERCHE PAR CODE POSTAL

Pour trouver votre région, entrez votre code postal.

Rechercher




En vedette : protocole principal du traitement des plaies

Depuis son lancement il y a deux ans, le programme de soins des plaies axées sur le patient (PSPAP) du CASC du Nord-Est a aidé à diminuer la douleur, à réduire le temps de guérison et à rehausser la qualité de vie de nos patients.

Dans le cadre de ce projet continu d'amélioration de la qualité des soins, l'équipe du soin des plaies a priorisé l'éducation et la formation pratique en première ligne et ses efforts ont été consolidés et soutenus par l'élaboration de cheminements cliniques et l'utilisation de fournitures médicales évoluées. Grâce à des protocoles de traitement des plaies fondées sur des données probantes qui favorisent la guérison plus rapide, notre CASC a pu s'occuper d'un plus grand nombre de patients (7 866 l'an passé, en comparaison avec 7 044 en 2012) et réduire de 15 jours la durée de séjour des patients ayant des besoins chroniques complexes.

« Les plaies sont la raison principale des visites du personnel infirmier. Une plaie qui guérit lentement représente un coût pour le système, mais ce qui importe surtout est son coût pour le bien-être du patient », dit Melanie Tulini, chef de l'engagement au CASC du Nord-Est. « Quand nous nous assurons d'utiliser des pratiques exemplaires et des protocoles uniformes, c'est bon pour le patient et bon pour le système. »

Un outil important dont on se sert actuellement est le protocole primaire du soin des plaies, que les partenaires des soins de santé utilisent de plus en plus. La rétroaction a été positive à l'égard de ce protocole qui améliore les communications parmi les fournisseurs de soins, comme les hôpitaux, les médecins de premier recours, le personnel infirmier praticien et les organismes fournisseurs de services, parce que tous les intervenants du cercle des soins aux patients qui reçoivent des soins de plus d'une source sont informés de ce qu'il faut commander, des types de pansements, de la fréquence des changements de pansements et de l'état général de la plaie.

Un autre avantage qui a découlé du PSPAP est le renforcement de nos relations avec nos partenaires communautaires par la promotion de l'échange d'idées et les contributions à l'amélioration des cheminements cliniques. Même si certains cheminements cliniques ou protocoles n'ont pas été adoptés, le dialogue constructif et l'échange des idées et des philosophies se poursuivent, ce qui pourrait influencer l'amélioration des cheminements cliniques à venir.